A
ctualités

Partenariat Fjec/Ministère de la jeunesse/Pnud


 

 

Le gouvernement Congolais, le Japon et le Pnud se sont engagés pour accompagner la formation des jeunes à l’entreprenariat et aux métiers comme la menuiserie, la mécanique automobile, l’électricité bâtiment, la menuiserie, le tournage et la soudure. Cette activité est rendu possible grâce au projet « prévention de la radicalisation de la jeunesse en République du Congo ».  Le 16 Septembre 2016, la Ministre de la jeunesse  et de l’instruction civique Madame Destinée Ermela Doukaga, accompagnée de son homologue Anatole Collinet Makosso, Ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation a lancé officiellement le début des formations.

Ce projet qui bénéficie en tout à 520 jeunes  a été confié à deux structures. Le forum des jeunes entreprises du Congo, pour la formation de 400 jeunes à l’entreprenariat à Brazzaville et Kinkala, et la Cité Don Bosco pour la formation de 120 jeunes aux métiers. C’est dans ce cadre que le Représentant résident du Pnud Monsieur Antonhy K. Ohemeng-Boamah a rappelé dans son allocution lors de cette cérémonie que : « ce projet se veut une réponse adaptée, pour aider les jeunes congolais à se détourner de la violence, afin qu’ils deviennent des citoyens respectueux des valeurs républicaines de démocratie et de citoyenneté. »

Madame Ermela Doukaga a à son tour a souligné que la formation des jeunes est une priorité pour le Congo. « Cette formation que nous proposons aux jeunes et qui requiert de notre part des actions est d’actualité, car le dynamisme d’une société se mesure par rapport à sa jeunesse. C’est pourquoi, le Chef de l’Etat, son Excellence Denis Sassou-Nguesso, a fait de la question des jeunes, son cheval de bataille. Dans cette perspective, une série de programmes et de projets, les uns plus innovants que les autres, ont été mis en place au profit de la jeunesse de notre pays ».

Il faut noter que ce projet qui a une durée d’un an pourra prendre fin en Mars 2017. Il est financé à hauteur d’un million de dollars américains par le gouvernement japonais, soit environ 500 millions de Francs Cfa.  Madame Kumiko Kobayashi, représentante de l’ambassade du Japon, justifie ce don comme faisant partie de l’aide public au développement proposé par son gouvernement. « cela permet d’assurer à tous, une vie digne, tout en mettant l’accent sur l’aspect de la sécurité humaine. La formation des ressources humaines étant un élément indispensable, pour lutter contre une véritable menace de la sécurité humaine et, qui assure un développement durable dans le pays » a-t-elle assurée.

Au niveau du Forum des jeunes entreprises du Congo, les jeunes ont été placés sur trois sites à Makélékélé au siège du Forum des jeunes entreprises du Congo, à Ouenzé au Crp bois et à la paroisse Ste Marie. Tous ces sites ont été visité par madame la Ministre qui a fait une adresse aux jeunes les appelant à saisir l’opportunité qui leur est offerte de se former et présenter des projets innovant pouvant bénéficier d’un financement.