A

ssociations membres


Association Viluka

ONG d'appui à l'éducation pour tous

 

 
Frédéric Ouamba, Fondateur de l'Association Viluka.
 
Elèves de l'Ecole Communautaire Viluka préparant leur journal scolaire, leur bulletin d'information hebdomadaire.
 
Éducation à l’initiative économique : à l’école les enfants apprennent à entreprendre et à gérer une activité génératrice de revenu. Les exercices de calcul sont ainsi motivés. Ici, une séance de production de gaufres.
 
Éducation sanitaire : après une série d’activités en classe sur l’hygiène buccale, les élèves se rendent chez un dentiste exerçant près de l’école. Ici, une élève se fait examiner la bouche.

 

 

Statut juridique : association de la loi de 1901.

Objet social : Oeuvrer pour la réalisation des objectifs de l’Éducation pour tous au Congo.

Axe d’action prioritaire : Contribuer à la refondation de l’école de base congolaise pour l’articuler de façon créatrice avec son milieu.

Activités déjà réalisées :

1998 : Création de l’association.
1999 : Remise à niveau et réinsertion scolaire de 100 enfants victimes de la guerre civile à Brazzaville.
2000 : Une école pilote ouverte à Kinsoundi, quartier périurbain de Brazzaville.
2001-2002 : Appui à quatre écoles rurales dans la région du Pool.
2004 : Participation au projet Écoles amies des enfants initié par l’UNICEF.

Plan d’action 2004-2008

a) Contexte et justification

L’école congolaise, héritage de la colonisation française, est jusqu’à présent mal insérée dans son milieu. Réplique du modèle classique de l’école occidentale, elle se caractérise par :

  • le fossé social et culturel qui la sépare des communautés de base du fait de sa logique bureaucratique ;
  • un modèle de financement inadapté à son milieu ne permettant de couvrir les dépenses nécessaires à un enseignement de qualité ;
  • l’inadaptation de son enseignement aux besoins des enfants et des communautés locales au regard notamment des enjeux du développement économique et social.
  • D’où la crise profonde qui l’affecte et qui se traduit par :

  • des difficultés à généraliser l’accès à l’éducation primaire : taux brut de scolarisation égal à 78,26% en 1998 ;
  • une dégradation généralisée des conditions de l’enseignement: délabrement des infrastructures et des équipements scolaires par ailleurs déjà très insuffisants, pénurie chronique de matériel didactique, ratios élèves-maître excessivement élevés, etc.

  • un enseignement d’une qualité médiocre : près de 30 % de taux moyen de redoublement au primaire, faibles performances des élèves ;

  • Des apprentissages peu pertinents: les élèves réinvestissent difficilement dans leur milieu et dans les situations concrètes de la vie les connaissances et les compétences qu’ils sont censés acquérir à l’école, celles qui se rapportent par exemple à la prise en charge de leur santé, à l’exercice de la citoyenneté, à l’insertion dans la vie active.
  • b) Objectif

    Promouvoir un nouveau modèle d’école véritablement articulé sur le processus de développement local.

    Il s’agit de contribuer à refonder l’école de base, condition sine qua non de la réalisation des objectifs de l’Éducation pour tous au Congo Brazzaville.

    c) Les axes de la refondation

    1. Assurer une nouvelle insertion sociale de l’école dans son milieu de telle sorte que les communautés locales puissent s’approprier cette institution essentielle à leur promotion collective.
    2.Créer un modèle de financement de l’école articulé sur le processus de développement économique local.
    3.Promouvoir un renouveau pédagogique de l’enseignement de base de telle manière que l’école.

    d) Cible pour 2008

    D’ici à 2008, réaliser le modèle d’école visé à travers trois types de projets pilotes menés tant en zones rurales qu’en zones urbaines et correspondant aux différents statuts juridiques des établissements scolaires: publics, communautaires, privés.

    Stratégies de base

    Dynamique communautaire : promouvoir la participation des communautés locales :

  • au financement ;
  • à la gestion ;
  • au projet pédagogique de l’école.
  • Dynamique entrepreneuriale : promouvoir un modèle de financement axé sur le développement d’activités communautaires génératrices de revenu au profit de l’école.

    Dynamique de renouveau pédagogique :
    Promouvoir l’intégration des programmes scolaires nationaux dans des projets pédagogiques spécifiques élaborés et menés au niveau local.

    Contact :

    Tel: (242) 536 01 26
    E-Mail : vilukabrazza@yahoo.frBP: 13 700
    Brazzaville République du Congo

    Responsable :

    Frédéric Ouamba, fondateur de l’association.

    Dossiers :

    FORMAT
    TITRE
    Document de présentation de Viluka